RDC: sept cas suspects d’Ebola recensés en Province Orientale

Des employés de l’OMS s’apprêtant à entrer dans l’hôpital de Kagadi dans le district de Kibale où une épidémie d’Ebola a éclaté récemment. Photo AFP

Des équipes de surveillance épidémiologique ont identifié, depuis trois semaines, sept cas suspects de fièvre hémorragique Ebola dans les zones de santé d’Isiro et de Monga dans la Province Orientale. Des sources de la région affirment que six de ces personnes sont décédées dont cinq à Isiro.

Selon la chef de bureau de l’Organisation mondiale de santé (OMS) à Kisangani, docteur Marie-Josée Kikoo, les échantillons envoyés à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB), à Kinshasa n’ont pas confirmé l’existence du virus Ebola.

Mais au vu des symptômes présentés par les malades, elle estime que d’autres examens dans des laboratoires étrangers sont nécessaires pour déterminer si ces personnes sont mortes d’Ebola.

Elle appelle la population à la prudence.

«Nous demandons à la population d’être calme et de ne pas toucher à toute bête morte d’elle-même dans la forêt. Elle doit éviter de toucher tout patient qui présente des signes de saignement à différents niveaux, des fièvres, d’asthénies et de douleurs abdominales », recommande-t-elle.

En outre, le docteur Marie-Josée Kikoo conseille à la population d’observer les règles d’hygiène en se lavant les mains avec du savons ou du cendre et de ne pas toucher directement le corps des personnes décédées.

L’épidémie d’Ebola avait secoué l’année dernière le territoire d’Isiro, en Province Orientale, où une trentaine cas avait trouvé la mort sur les soixante-quatre cas enregistrés.

A la fin du mois de novembre 2012, le ministre de la Santé publique, Félix Kabange Numbi, avait annoncé la fin officielle de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola.

Cette déclaration était intervenue à l’issue de la période d’observation de quarante-deux jours, préconisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), durant laquelle aucun nouveau cas n’avait été enregistré.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner