Province Orientale : des veuves des militaires réclament leurs rentes de survie

Carte de Bunia en Province Orientale

Des veuves des militaires des Forces armées de la RDC décédés au front ont investi jeudi 17 octobre le bureau du district de l’Ituri (Province Orientale). Elles revendiquent le paiement de leurs rentes de survie qu’elles n’ont plus perçues depuis quatre mois.

Pour manifester leur colère, ces veuves des militaires ont assiégé le bureau du district et barré le passage avec des pierres sur la route allant du district vers le lycée Chem Chem. La circulation a été perturbée et les services de l’Etat ont été fermés tout l’avant midi.

Ces femmes se disent fatiguées des promesses non réalisées de la part des autorités militaires.

« Le peu qu’on nous donne nous aide à vivre avec nos enfants », a affirmé Mme Annie Moye Katete, présidente des veuves des militaires FARDC.

Pour sa part, le commandant de la zone opérationnelle des FARDC en Ituri, le général Fall Sikabwe, a remis une quantité des vivres à ces femmes.

Il a déclaré que des dispositions sont prises pour que ces veuves ne soient plus payées par voie bancaire suite à certaines difficultés rencontrées sur le terrain.

« La veuve doit quitter Aru pour Bubia. Elle va payer 140$ de transport aller et retour, pour percevoir 60$. Ce n’est pas normal. On a demandé à Ecobank [la banque qui paie ces femmes] de faire le déplacement, mais cette banque a refusé. Le ministère de la défense a écrit à la banque pour qu’elle retourne l’argent à Kinshasa et que cet argent soit renvoyé au district , a expliqué le général Fal Sikabwe.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner