Sud-Kivu : 10 000 déplacés suite aux combats entre deux groupes Maï-Mai à Shabunda

Les habitants fuient leurs villages à cause des affrontements entre les FARDC et les groups rebelles à Sake au Nord-Kivu, le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Les habitants de 5 villages du groupement de Bamuguba Sud, en territoire de Shabunda, dans le Sud Kivu, se sont réfugiés depuis plus de 15 jours dans la brousse pour fuir les combats entre deux factions de la milice Raïa Mutomboki, celle de Kikuni Juriste et celle de Sisawa. Selon les autorités politico-administratives de Shabunda et la société civile de ce territoire, ces deux groupes rivaux se disputent le contrôle de ce secteur. Les écoles et centres de santé sont fermés, la circulation inexistante et les activités socio économique paralysées.

Les habitants des villages de Biangama, Kinzanza, Lumba, Ndese et Pale, dans le groupement de Bamunguba Sud, sur l’axe Kimbili, vivent depuis 10 jours dans des conditions difficiles. Dans la brousse, ils n’ont ni abris, ni nourriture, et manquent de médicaments.

Parmi les plus vulnérables, notamment les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et celles qui allaitent, certains sont déjà tombés malades.

Pourtant, des négociations pour le rétablissement de la paix dans le territoire de Shabunda, mi octobre dernier, avaient abouti à la signature d’accords de paix entre l’administrateur du territoire, les acteurs de la société civile, les notables et autres leaders locaux et ces deux factions de la milice Raïa Mutomboki .

Les notables des villages sinistrés suite à ces combats appellent les belligérants à respecter ces accords, à cesser les hostilités et à privilégier la protection des civils.

Ils demandent aussi à la société civile de Shabunda et aux autorités compétentes de multiplier les campagnes de sensibilisation pour le rétablissement de la paix et la restauration de l’autorité de l’état dans cette entité en proie à des conflits armés.

Les Raïa Mutomboki sévissent dans plusieurs territoires de la province du Sud-Kivu, où ils commettent régulièrement des exactions contre des civils et combattent les Forces armées de la RDC.

Le groupe de Kikuni est dirigé par un certain Maheshe et celui de Sisawa par le colonel déserteur Albert Kahasha, dit Foka Mike. Elles se disputent le contrôle des carrés miniers à Shabunda où elles exploiter illégalement des minerais.

La faction fidèle à Foka Mike réclamerait par ailleurs des armes qu’elle aurait apporté lors de son ralliement à la milice de Sisawa. Ce à quoi Maheshe s’opposerait.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu: les FARDC délogent les Raïa Mutomboki de 4 villages de Shabunda

Sud-Kivu: poursuite des négociations de paix avec les deux factions de Raïa Mutomboki à Shabunda

Sud-Kivu: affrontements entre deux factions rivales des Raïa Mutomboki à Shabunda

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner