Katanga: 15 enfants décédés de l’anémie en une semaine à Kyondo

KALEMIE. LA BONANA, Enfants sur la plage. Radio Okapi/François-Xavier MYBE

Environ quinze enfants sont décédés de l’anémie sur une cinquantaine de cas enregistrés, en une semaine, dans la localité de Kyondo, à près 1000 km de Lubumbashi (Katanga). Des sources de la région indiquent que cette situation est due au manque de prise en charge au Centre de santé de Kyondo, où des infirmiers ont abandonné les malades pour suivre le dossier de leur collègue arrêté, depuis une semaine, au parquet de la localité de Kime.

L’assistant chirurgien du centre de santé de Kyondo est accusé d’avoir tué volontairement un malade à la suite d’une intervention chirurgicale.

Ces infirmiers conditionnent la reprise du travail par la libération de leur collègue.

L’administrateur gestionnaire de la zone de santé de Kabongo déplore cette situation :

«On a déjà enregistré 15 morts en une semaine et 56 cas d’anémie pour les enfants. Le procureur exige 300 000 FC (330 dollars américains) pour octroyer la liberté provisoire de l’assistant chirurgien».

Le médecin-directeur du centre de santé de Kyondo a indiqué que les poches de sang pour des malades sont insuffisantes.

 

Le gouvernement a promis, en septembre dernier, de réduire d’un tiers,  à l’horizon 2023, la prévalence de l’anémie chez les enfants ainsi que chez les femmes en âge de procréer.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner