Kasaï-Oriental: plusieurs quartiers de Mbuji-Mayi privés d’eau potable

Pénurie d’eau à Kinshasa

Plusieurs quartiers de la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) sont, depuis une semaine, privés d’eau potable. Les responsables de la Regideso attribuent cette pénurie au manque d’électricité susceptible de faire tourner ses différentes machines dans la capitale provinciale du Kasaï-Oriental.

Entre temps, des opportunistes en profitent pour vendre le bidon de 20 litres d’eau potable à 700 FC (0,6 USD) alors qu’il était vendu à 200 FC (0,4 USD.

Selon des sources concordantes, cette situation a donné du fil à retordre aux nombreuses familles qui n’ont pas pu se rendre aux cultes, en cette journée dominicale.

Secouées par la crise économique, des familles refusent d’acheter les 20 litres d’eau à près d’un dollar américain.

«On n’est pas sûr de la qualité de l’eau proposée. Elle pouvait provenir de la rivière Lubilanji avec tous les risques  imaginables», souligne une ménagère de Mbuji-Mayi.

Les filles et garçons se ruent vers les bornes fontaines implantées par la Fondation Miba (Fomi), au quartier  Tshistshiatshia, pour s’approvisionner en eau potable.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner