Katanga: 5 personnes tuées par des éboulements dans des mines près de Kolwezi

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Cinq creuseurs clandestins ont trouvé la mort et trois autres ont été blessés dans deux éboulements survenus il y a deux jours dans les carrières minières de Biwaya et de Kov, respectivement à 15 et 5 Km de la cité de Kolwezi, dans le Katanga, ont indiqué mercredi 20 novembre des sources médicales de l’hôpital général de référence de Mwangeji, où sont soignés les rescapés.

La nuit du lundi 18 au mardi 19 novembre, deux creuseurs clandestins qui travaillaient dans une galerie de la carrière de Biwaya, dans la cité de Kapata, ont été ensevelis. La fragilisation de la terre par les eaux de pluie serait à la base de cet éboulement.

Un peu plus loin, six autres creuseurs qui travaillaient dans la carrière de la société Kamoto Copper Company (KCC) ont connu un accident similaire. Seulement trois d’entre eux ont pu s’en sortir avec des blessures avant d’être conduits à l’hôpital général de référence de Mwangeji.

L’un des rescapés est dans un état critique, indique le médecin directeur de cet hôpital, le Dr Maltuila Sambo.

Des creuseurs clandestins s’introduisent régulièrement dans la concession de KCC. En une saison où les pluies sont abondantes, les sources locales craignent une multiplication de ce genre d’accident.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu : 7 morts après des fortes pluies à Bukavu

Kasaï-Oriental : 2 morts dans un éboulement de mine de diamant à Bakua Bowa

Ituri : 5 morts dans deux éboulements de terre en territoire de Djugu

Sud-Kivu : des mesures prises pour réduire le taux de mortalité des mineurs à Kamituga

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner