Equateur: le député Busa appelle les autorités à résoudre le conflit entre Ngbandi et Ngbaka

Jean Lucien Busa, Secrétaire général adjoint du MLC, 12/04/2010 à Kinshasa.

Le député Jean-Lucien Busa, élu de Budjala, a déploré mardi 3 décembre les accrochages qui opposent les membres de la communauté Ngbandi du secteur Bolingo dans le  territoire de Budjala et ceux de la communauté Ngbaka du secteur de Bowase dans le territoire de Gemena à l’Equateur. Les deux communautés se disputent des terres. A ce jour, ces affrontements ont déjà fait une dizaine de morts et environ dix mille personnes déplacées. Jean-Lucien Busa demande aux autorités provinciales et au gouvernement congolais de s’impliquer pour mettre fin à ce conflit.

Il affirme avoir sollicité l’intervention du Premier ministre Augustin Matata pour éviter l’éclatement d’un conflit intercommunautaire au Sud-Ubangi.

«J’ai rencontré à cet effet le Premier ministre et je lui ai demandé de s’engager fermement à ce que les populations de Budjala et Gemena  puissent s’entendre le plus vite possible. Ce serait éviter le pire, parce qu’on a vécu cette expérience dans la Sud-Ubangi entre les communautés Enyele et Monzaya », explique le député, faisant allusion au conflit entre les Enyele et Monzaya en 2009 à Dongo.

Par ailleurs, il appelle les «populations sœurs» de Budjala et Gemena à bâtir la paix et la réconciliation entre elles. «Je leur demande de rechercher la paix et des solutions pacifiques, au lieu des solutions qui causent des dégâts matériels et humains immenses», exhorte-t-il.

Selon Jean-Lucien Busa, la communauté internationale – à travers la Monusco – devrait «agir rapidement en apportant toute l’aide nécessaire pour que la paix, la sécurité et les questions humanitaires soient résolues

Pour l’élu de Budjala, la solution durable à ce conflit consiste d’abord en la détermination des limites de terres entre les Ngbaka et Ngbandi par l’autorité compétente.

Les derniers accrochages entre ces deux communautés ont eu lieu les lundi 25 et mardi 26 novembre.  Elles  se sont affrontées avec des machettes, des lances et des flèches. Ces accrochages ont fait trois morts et plusieurs blessés,

Les deux communautés  se disputent des limites de terre et un étang très poissonneux. Ce conflit date de plusieurs années et refait surface chaque fois qu’arrive la période de pêche, selon le ministre provincial de l’Intérieur, Pascal Selinga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (65)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (30)
ADF (29)
Vclub (26)
FCC (24)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)