Kinshasa : rupture de stocks de plaque d’immatriculations automobile à la DGI

Des voleurs profitent d’arracher des biens de valeurs aux occupants de véhicules stationnés devant les feux de signalisation sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Direction générale des impôts (DGI) est en rupture de stock de plaque d’immatriculation automobile depuis trois semaines. Les propriétaires des véhicules qui en ont fait la commande ont affirmé, mercredi 4 décembre à Radio Okapi, qu’ils sont pénalisés par cette carence. « Nos voitures ne peuvent pas rouler sans plaque », disent-ils.

Les responsables de la DGI expliquent que la firme allemande UTSCH qui produit des plaques d’immatriculation pour la RDC ne leur a pas encore réapprovisionné.

A son tour, la directrice commerciale et technique d’UTSCH, Noëlla Mpoliba, indique que son entreprise n’est pas en mesure de servir la RDC parce qu’elle a reçu une commande de production en chaîne de quatre millions de plaques d’immatriculation automobile de la part d’Australie.

« Il n’y avait pas moyen d’interrompre cette commande pour faire une quantité pour la RDC. On était obligé d’aller sur place en Allemagne pour demander aux autorités de suspendre la commande de l’Australie e de satisfaire celle de la RDC. Nous travaillons maintenant pour la RDC », a assuré Noëlla Mpoliba.

D’ici la semaine prochaine les plaques seront disponibles, a-t-elle annoncé.

La DGI évalue à 40% les pertes des recettes mensuelles suite à la carence des plaques d’immatriculation automobile.

En mars 2012, la DGI avait aussi connu une rupture de stock de nouvelles plaques d’immatriculation.

Les plaques d’immatriculation actuelles ont été instaurées depuis 2009 pour remplacer les précédentes largement contrefaites.

Elles sont distribuées par la division urbaine des impôts de Kinshasa et coûtent 100 dollars américains aux nouveaux acquéreurs, et 60 dollars aux détenteurs d’anciennes plaques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner