Scott Campbell : « Les droits sociaux et économiques sont violés tous les jours en RDC »

Scott Campbellle le 14/11/2012 à Kinshasa, lors de la publication du rapport de nations unies sur l’abus de droit de l’homme à l’Est de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les droits sociaux et économiques sont violés tous les jours en République démocratique du Congo (RDC), a affirmé mardi 10 décembre le Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Scott Campbell. Il a fait cette déclaration à l’occasion de célébration de la 65e journée mondiale des droits de l’homme.

 « Il y a un problème sur l’étendue nationale de non respect des droits sociaux et économiques : le droit à manger, le droit à l’emploi, le droit aux soins de santé et le droit à l’éducation. Ces droits sont violés tous les jours, plus que la violence que nous voyons dans l’Est de la RDC », a affirmé Scott Campbell.

Le Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme a rappelé que la RDC avait connu des événements douloureux dans sa partie orientale.

« Cette année, on a connu des événements très durs pour le peuple congolais. Il y a une situation de conflit à l’Est du pays qui demeure et qui fait souffrir les Congolais à travers les violations graves des droits de l’homme et de droit international humanitaire », a-t-il expliqué.

Scott Campbell a reconnu que « des progrès sont réalisés », précisant que le gouvernement a mis en place « à travers le Parlement, un cadre législatif qui commence à rendre réels les droits ».

La journée mondiale des droits de l’homme est célébrée le 10 décembre de chaque année. En RDC, le thème retenu est : « La pleine jouissance de l’ensemble des droits de l’homme est la responsabilité de l’Etat mais l’affaire de tous ».

Pour le ministre de la Justice, Wivine Mbumba, ce thème interpelle les responsabilités traditionnelles des Etats en matière des droits de l’homme.

Prise de conscience

Martin Kobler, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC a pour sa part affirmé que la Déclaration universelle des droits de l’homme est « un appel à la prise de conscience par tous les êtres humains ».

« Ce n’est pas un texte comme tous les autres », ajoutent-ils, avant d’inviter tous les êtres humains à respecter et préserver les valeurs communes car « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ».

Pour Martin Kobler, la journée internationale des droits de l’homme « est une merveilleuse opportunité offerte à la population de la RDC de célébrer ensemble l’égalité, la liberté et la dignité, qui sont des droits inaliénables de tous ».

Il indique que la Monusco, pour sa part, s’est engagée à contribuer à cette lutte pour le bien-être de tous les congolais.

« Avec notre engagement à l’Est de la RDC, j’ai pu réaliser l’importance que la population de la région attache à la liberté, la dignité et l’égalité », souligne le chef de la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (63)
FARDC (49)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
Yumbi (19)
Goma (19)
élection (19)