Conflit Ngbandi-Ngbaka : les communautés veulent l’indemnisation avant la réconciliation.

Itinéraire par route de Gemena à Budjala, deux territoires enclins à des conflits fonciers dans le Sud-Ubangi (Equateur)/ Google Maps

Les communautés Ngbandi et Ngbaka impliquées dans un conflit foncier qui a déjà fait plus de 20 morts dans le Sud-Ubangi (Equateur) réclament une indemnisation des victimes avant toute réconciliation. Elles souhaitent en outre que les autorités précisent le tracé des limites des terres disputées conformément aux cartes coloniales. Seul problème, ces cartes ne sont trouvables ni à Mbandaka, chef-lieu de la province, ni à l’Institut géographique de Kinshasa. Selon l’administrateur du territoire de Gemena, M. Kpalanda, il faudrait les chercher au musée de Tervuren, en Belgique. Le ministre de l’Intérieur est arrivé vendredi 20 décembre à Gemena, chef-lieu de district, pour trouver une solution à ce conflit.

Pour résoudre ces conflits fonciers, les services des cadastres doivent aussi améliorer le lotissement des terres disputées. Seulement, dans ce cas, les champs de certains paysans pourraient passer d’un groupement ou secteur à l’autre, et être à nouveau source de conflit.

D’autres interlocuteurs préconise de remplacer les cadres locaux, accusé de complicité ou de laxisme. On les accuse notamment d’avoir exigé d’être payés par les communautés en conflit avant d’intervenir.

De leur côté, les humanitaires envisagent la mise sur pied de comités locaux de conciliation et de prévention des conflits, dans lesquels seraient représentées toutes les couches de la population.

Richard Muyej a rejoint à Gemena le gouverneur intérimaire de l’Equateur, Sébastien Impeto, qui y séjourne depuis une semaine.

Une délégation conjointe composé de la Monusco, d’Agences humanitaires et de membres du gouvernement et conduite par le Ministre provincial de l’Intérieur, Michel Liyele, avait aussi séjourné dans la région.

Les violences qui ont accompagné le conflit foncier qui oppose depuis plusieurs mois les Ngbandi du territoire de Budjala et les Ngbaka de Gemena ont causé la mort de plus de vingt personnes. Des femmes ont été violées et plus de dix mille personnes ont du fuir leurs maisons.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Equateur: 2 800 personnes fuient les affrontements entre Ngbaka et Ngbandi à Budjala

Equateur : une délégation dans le Sud-Ubangi pour réconcilier les Ngbandi et les Ngbaka

Equateur: le conflit entre Ngbandi et Ngbaka préoccupe la société civile et les notables

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (153)
Ebola (65)
FARDC (61)
Beni (32)
FCC (28)
Unpc (27)
Djugu (27)
Ituri (26)
Ceni (25)
Lamuka (24)
Léopards (23)
Kinshasa (22)
Sécurité (22)
ADF (21)
JED (21)