Katanga : L’hôpital général de Mitwaba manque de personnel qualifié

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’hôpital général de référence de Mitwaba emploie en majorité un personnel non qualifié. Sur les douze infirmiers qui y prestent, onze ont été formés sur le tas. Ce qui influe négativement sur la prise en charge des malades, comme l’ont affirmé des sources médicales. Les responsables de cet hôpital plaident pour laffectation des infirmiers qualifiés.

Les infirmiers de l’hôpital général de référence de Mitwaba sont en majorité des habitants des environs qui n’ont suivi aucune formation médicale à qui l’on a appris sur le tas les rudiments des notions médicales pour aider les malades.

Entre temps, l’hôpital connait d’autres difficultés de fonctionnement notamment le manque de bureaux. Il utilise les anciens bureaux de l’administration du territoire.

Cette structure manque aussi du matériel de réanimation, d’ostéosynthèse pour les fractures et d’imagerie médicale.

De plus, l’hôpital est localisé à Mitwaba, un territoire en proie aux incursions récurrentes des combattants Maï-Maï qui y commettent plusieurs exactions sur la population civile.

Cet hôpital a été rouvert il y a deux mois, après plus de six mois de fermeture. Le médecin et tout le personnel soignant avaient fui l’insécurité causée par l’incursion des milciens Maï-Maï dans ce territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner