Sud-Kivu: 3 blessés dans une manifestation des épouses de militaires à Uvira

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les épouses de militaires du 1011e régiment de l’armée congolaise ont manifesté le lundi 23 décembre pour réclamer le paiement des arriérés de soldes de leurs conjoints. Elles ont été dispersées par des militaires à coups de fouet. Trois manifestantes ont été blessées. Ces femmes affirmaient que leurs époux n’avaient plus été payées depuis trois à cinq mois. Elles ont barricadé la chaussée sur le pont Kavimvira, à proximité du carrefour menant vers Bujumbura, la capitale burundaise.

Elles étaient plus d’une dizaine venues de Kilomoni, Kahala, Kimanga et Kavimvira.

Des militaires sont intervenus pour lever les barricades. Pendant les échauffourées qui s’en sont suivies, trois femmes ont été blessées.

« Nous avons bloqué la circulation pour exprimer notre colère. On nous a copieusement tabassé ici, une de nos compatriotes femmes est malade à l’hôpital, une autre femme enceinte a été tabassée et ne s’est pas rétablie jusqu’à présent », a déclaré la porte-parole de ces épouses de militaires.

Pour sa part, le commandant du 104e secteur opérationnel des FARDC  à Uvira, colonel Patrick Opya, affirme que les militaires pourraient percevoir leur solde au courant de cette semaine. Il appelle leurs épouses au calme.

A en croire l’officier de l’armée congolaise, ce retard de paiement concerne des militaires qui n’ont pas encore été bancarisés. 

Cinq autres manifestations des dépendants de militaires réclamant le paiement des arriérés de soldes ont été organisées en moins d’une semaine dans d’autres localités du territoire d’Uvira.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner