Kasumbalesa : libération d’une centaine de Congolais arrêtés en Zambie

Une vue du poste frontalier de Pweto, vers la Zambie. Radio Okapi

Une centaine de Congolais arrêtés en Zambie pour séjour illégal depuis huit jours ont été libérés puis renvoyés dans leur pays le mardi 7 janvier. André Kapampa, chef de la cité  de Kasumbalesa (Katanga), frontalière de la Zambie, affirme que la plupart de ces personnes renvoyées sont des vendeurs congolais qui font du commerce dans ce pays voisin.

Le chef de cité invite ses compatriotes qui veulent exercer des activités en Zambie à se munir  d’un  passeport ou du jeton de visite frontalière.

« Notre demande est simple. Les Congolais doivent se conformer à la législation régissant les relations entre les Etats. Lorsqu’on est de Kasumbalesa, et que pour des raisons de proximité, on a une activité commerciale, nous leur demandons de se munir de jetons », explique André Kapampa.

Ce dernier regrette que des Congolais traversent la frontière sans disposer d’aucun document.

En octobre dernier, près de 50 Congolais en séjour irrégulier ont été expulsés de la Zambie. Au mois d’avril, la police de migration zambienne avait arrêté trente-deux commerçants congolais en séjour irrégulier dans la localité de Mining Stone, frontalière de Kasumbalesa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)