Katanga : la province contribue pour construire une prison à Manono

Une vue d’un quartier commercial de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC).

Le gouvernement provincial du Katanga a remis, mardi 7 janvier, 11 600 dollars américains à la Monusco pour réaliser le projet de construction d’une nouvelle prison à Manono. Ce projet initié par la Monusco et le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) nécessite un coût global de 70 000 dollars américains. La mission onusienne avait déjà rassemblé 46 000 dollars américains et le HCR 12 000.

La construction de cette prison sera exécutée par le bataillon des casques bleus béninois pour une durée de quatre mois.

Pour les acteurs de la société civile et des droits de l’homme, la construction d’une nouvelle prison à Manono est une réponse rapide aux conditions de détention « difficiles et inacceptables des prisonniers ».

Manono n’a plus de prison depuis 1998, l’année qui marque la destruction de l’ancienne structure par la guerre qu’a connue la RDC.

Sur place, les détenus et d’autres prévenus sont confinés dans un garage transformé en prison. A cette difficulté s’ajoute la saturation de la prison centrale de Kalemie qui n’est plus capable de recevoir de nouveaux pensionnaires en provenance de six territoires du district du Tanganyika.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner