Equateur: carence de juges au tribunal de grande instance de Boende

Prestation serment des magistrat congolais

La carence des juges handicape le fonctionnement du tribunal de grande instance de Boende (Equateur), où le président de cette juridiction, François Olombe, travaille seul depuis plusieurs années. Des sources concordantes déplorent le lenteur dans le traitement des dossiers dont certains prennent deux ans aussi longtemps que le président du tribunal ne peut pas, seul, siéger en matières pénales.

Et plusieurs dossiers demeurent en souffrance, affirment les mêmes sources.

Cette insuffisance des juges au tribunal de Boende inquiète la nouvelle société civile locale qui appelle les autorités judiciaires à trouver des solutions adéquates à ce problème.

Ce tribunal se trouve aussi dans l’impossibilité d’accorder la liberté provisoire aux prévenus qui passent plusieurs jours en prison sans connaître leur sort.

Le président du tribunal de grande instance de Boende se dit impuissant face à cette situation:

«Il y a disfonctionnement total parce que je suis seul. A la prison centrale, c’est déplorable. Il y a des gens qui ont fait deux ans sans connaître leur sort. Je suis seul qu’est ce que je peux faire ? »

Le président de la cour d’appel de Mbandaka dit avoir soumis cette doléance à la hiérarchie à Kinshasa mais la réponse se fait attendre.

Pour sa part, la section d’appui à la justice de la Monusco a promis de faire un plaidoyer dans ce sens, auprès du Conseil supérieur de la magistrature.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner