Kasaï-Oriental: l’eau coule de nouveau à l’hôpital général de Kabanda

Une femme en train d’introduire sa puce électronique dans une borne fontaine de la Sofoco pour puiser l’eau (Photo Jocelyne Musau)

L’eau de la Regideso coule de nouveau depuis mercredi 15 janvier à l’Hôpital général de référence Sainte-Thérèse de Kabanda, en territoire de Ngandajika, après plus de vingt ans d’interruption. Cela grâce à un projet financé par un groupe de médecins espagnols à hauteur de 4000 dollars américains. La réfection de la tuyauterie a été réalisée en une semaine par la Regideso.

Selon des sources concordantes, la Regideso  a changé la tuyauterie déjà vétuste de ce centre hospitalier de 75 lits.

Avant cette réhabilitation, certains proches des patients hospitalisés s’approvisionnaient dans leurs domiciles distants d’au moins 5 km.

Des témoins affirment que pour les autres besoins nécessitant de l’eau, l’administration de l’hôpital qui peut admettre en soins 75 malades recouraient à l’eau impropre d’une rivière située à 500 m de là.

Les sœur thérésiennes et les malades bénéficiaires du projet témoignent leur gratitude à l’endroit des financiers de ce projet qui promettent de mener d’autres actions en faveur de l’hôpital de Kabanda. Ils envisagent notamment d’installer 30 panneaux solaires pour électrifier l’hôpital.

La même équipe de médecins espagnols prévoit de consulter et de soigner gratuitement les malades à Kabanda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner