Katanga: les Bakata Katanga enlèvent 2 personnes à Kasama

Scène du villqge de Pweto, à la frontière avec la Zambie, au Katanga, 2007.

Les miliciens Bakata Katanga ont kidnappé, dimanche 19 janvier, deux personnes au terme d’une incursion au groupement de Kasama, à 60 km au Nord-Ouest du territoire de Pweto (Katanga). Des sources de la région accusent ces assaillants d’avoir blessé un militaire et emporté des armes ainsi que des munitions à l’Etat-major militaire de Kasama.

Selon les mêmes sources, ces miliciens ont également pillé des chèvres, moutons et poules, après que des militaires, en nombre réduit, se sont retirés du groupement de Kasama. L’unique centre de santé et la seule école du coin ont été aussi pillés et incendiés par les mêmes Bakata Katanga.

Pendant cette attaque, certains habitants ont abandonné leurs enfants et d’autres étaient au champ, selon des sources locales.

Des sources de la société civile de Pweto affirment que que ces villages attaqués se sont vidés de leurs habitants qui ont trouvé refuge dans des camps de pêche au bord du lac Moero.

Quatre villages ont été également incendiés le 6 janvier dernier par des Maï-Maï à Kizabi, dans le territoire de Pweto, au Katanga. Selon un notable qui avait requis l’anonymat, l’insécurité est toujours grandissante dans cette partie du Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner