Kinshasa: les prix du manioc et du maïs augmentent de 100%

La différence du prix entre la farine de manioc provenant de la province du Bas-Congo(BC) et celle produite dans les Kasaï est de 100fc, le 26/10/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les prix du manioc et du maïs ont, depuis quelques semaines, pris de l’ascenseur dans la capitale congolaise. Des sources concordantes indiquent qu’un sac de cossette de manioc est passé de 35 000 FC (38, 3 de dollars américains) à 65 000 FC (70, 2 USD), soit une augmentation de 100%. Selon les mêmes sources, le sac de maïs de 50 kg est négocié à 90 000 FC (100 USD) alors qu’il était vendu à 45 000 FC (50 USD) sur le marché kinois.

Selon les producteurs et revendeurs, cette hausse est due à la rareté de ces produits de base pendant cette période des fortes pluies qui rend difficile leur transformation. Le producteur et président du Conseil d’administration de l’Association des producteurs et transformateurs de manioc, Patron Mulongo l’a expliqué à Radio Okapi:

«Pour sécher le manioc, ce n’est pas évident, on a deux à trois pluies par semaine et on sèche au soleil, donc à partir de ce moment-là ça pose problème. Il se pose également un problème de stockage, quand on n’a pas de lieux où on peut stocker, on abîme le produit, l’évacuation est difficile parce que les routes sont impraticables, le transport coute un peu plus cher et il devient même rare».

Une autre raison de cette hausse est que les agriculteurs s’arrangent à plantent leur manioc de manière à récolter  au début de la saison sèche.

Certaines sources accusent des vendeurs de ces produits de profiter de la spéculation pour augmenter les prix et faire un peu plus de bénéfice.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner