Nord-Kivu : de lourdes peines requises contre 2 officiers accusés de démoraliser les troupes

Des soldats des FARDC au Nord-Kivu.

Le ministère public opérationnel de Goma a requis, lundi 3 février, la peine de mort ainsi que la peine à perpétuité contre deux hauts gradés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Les Lieutenants-colonels Wasinga Nthoré du 391è bataillon commando de l’Unité de réaction rapide et Nzale Nkumu Ngando sont accusés d’avoir démoralisé les troupes en novembre 2013, lors des opérations militaires contre le M23 dans le secteur de Kibumba, en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu).

Selon la décision de renvoi du ministère public, le lieutenant colonel Wasinga Nthoré est poursuivi pour démoralisation de la troupe dans le champ des opérations et pour avoir ordonné aux militaires du dit bataillon de décrocher  alors qu’ils n’étaient pas en contact avec l’ennemi.

Son abstention de prêter secours aux militaires des 804 e et 810 e régiments engagés dans le combat à Kanyamahoro dans le même secteur est la deuxième prévention retenue contre le lieutenant colonel Wasinga.

Le lieutenant-colonel Nzale Nkumu Ngando est poursuivi pour les mêmes infractions. Mais le ministère public a aussi mis à sa charge l’infraction de désertion et son adhésion volontaire à la branche armée du M23.

Pour la défense de prévenus, les griefs mis à charge de leurs clients n’existent pas en faits comme en droits. Elle exige l’acquittement de ces deux officiers.

Après une séance houleuse de réplique entre les deux parties, l’affaire a été prise en délibérée et le verdict pourrait intervenir dans les 48 heures.

Si la cour confirme le réquisitoire du ministère public, ces officiers risquent outre ces peines, la radiation dans des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner