Nord-Ubangi: la prison centrale de Businga se meurt

Une vue de la ville de Mbandaka dans la province de l’équateur en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La prison centrale de Businga, située à 140 kilomètres de Gbadolite (Equateur) se trouve dans un état délabré, a déploré le week-end dernier le président de la société civile du Nord-Ubangi, Taylor Taima, à la fin de sa tournée dans ce territoire. Il a indiqué que les murs sont vétustes et fissurés. C’est l’unique maison carcérale créée par l’administration coloniale depuis 1951.

Une partie de la toiture est endommagée et certains locaux sont hors d’usage. Cette prison n’a jamais été réfectionnée. Il a souligné que des détenus dorment à même le sol et mangent difficilement. Il se pose aussi un problème de prise en charge médicale, par manque de dispensaire au sein de la prison, a précisé Taylor Taima.

Selon lui, les cellules réservées aux femmes n’ont pas de portes. Il n’y a pas non plus d’installations hygiéniques pour tous ces pensionnaires. Le bureau du directeur est occup par des inspecteurs judiciaires nouvellement affectés à cette prison.

La plupart des détenus trouvés sur place dénoncent le fait d’avoir passé beaucoup de jours dans cette prison sans être jugé.

La prison centrale de Businga ne bénéficie pas de subvention gouvernementale ni d’assistance d’ONG. Les autorités sont pourtant informés de cette situation, se plaint le président de la société civile du Nord-Ubangi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner