Le paracétamol de Zenufa n’est pas contaminé, selon une enquête interne

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Zenufa, une firme pharmaceutique installée en RDC, récuse les allégations selon lesquelles le paracétamol du lot 13 T- 88 fabriqué par ses laboratoires contiendrait une substance étrangère à la composition de ce médicament. Dans un communiqué parvenu à Radio Okapi vendredi 14 février, l’entreprise déclare que «des services scientifiques et techniques ont procédé aux investigations internes et à un contrôle systématique, par un appareil moderne, d’analyses de haute précision pour identifier toute trace des substances de dégradation ou de contamination éventuelle ».

«Aucune substance étrangère n’a été mise en évidence», souligne le texte. Le lot incriminé est pourtant interdit de commercialisation en attendant l’aboutissement de l’enquête des autorités sanitaires.

La 3è direction des pharmacies et médicaments du ministère de la Santé a initié le 6 février une enquête pour tirer au clair cette affaire. L’alerte sur ce médicament qui contiendrait un somnifère avait été donnée le 5 février par le pharmacien inspecteur provincial du Bas-Congo, Julien Mvemba qui avait précisé trois jours plus tard que seul le lot 13T-88 du paracétamol était concerné par l’enquête du ministère de la Santé.

Zenufa assure de son côté que le paracétamol du lot 13 T- 88 a été distribué dans toute la RDC et qu’il n’a pos problème nulle part.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner