Mbuji-Mayi : des bandits armés s’attaquent aux familles indemnisées après l’explosion

Transport en commun sur une avenue de la ville de Mbuji mayi le 18/9/2012 au Kasaï Oriental. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des bandits armés surnommés « suicidaires » s’attaquent depuis plusieurs semaines aux habitants du quartier Snel dans la commune de Dibindi à Mbuji-Mayi. Depuis l’explosion de la poudrière du camp militaire Nyongolo en janvier dernier, ils s’attaquent aux familles de victimes qui ont été indemnisées. A en croire des témoins, les bandits qui attaquent les familles de ce quartier exigent qu’elles leur remettent toutes les indemnisations reçues.

Un homme dont les parents habitent le quartier raconte que ceux qui dénoncent ces malfrats à la police courent le risque d’être pris pour cible.

« A partir de 19 heures, vous ne pouvez plus circuler dans le quartier Snel. Le chef de quartier est informé. Si vous citez les malfrats, ils vont commencer à vous filer pour vous tuer », explique-t-il.

Le ministre provincial de l’Intérieur et de la Sécurité, Hypollite Mutombo Mbwebwe, affirme avoir été informé de cette situation et met en garde les bandits.

Il assure que des mesures ont été prises pour mettre fin à l’insécurité dans le quartier Snel. Des policiers auraient été chargés d’y patrouiller à bord d’un 4×4.

De leur côté, les habitants du quartier condamnent le sort réservé aux bandits qui sont arrêtés. Ils seraient relâchés aussitôt après et s’attaqueraient à ceux qui les ont dénoncés.

Le quartier Snel est celui qui a été le plus touché par les projectiles du dépôt d’armes du camp Nyongolo.

On y a enregistré le plus de morts, de blessés et de maisons endommagées.

C’est dans ce quartier qu’on dénombre le plus grand nombre de familles indemnisées par le gouvernement. Chaque famille qui a perdu un parent dans l’explosion avait reçu une enveloppe d’environ 1 500 dollars américains.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner