Katanga : les FARDC récupèrent 5 groupements qu’occupaient les Maï-Maï à Moba

Des soldats des FARDC au Nord-Kivu.

Les Forces armées de la RDC ont récupéré cinq groupements de la chefferie de Nganye en territoire de Moba (Katanga), à l’issue d’une offensive qu’elles ont lancée il y a une semaine. Les autorités militaires et civiles du district du Tanganyika ont confirmé cette information vendredi 28 février. Ces cinq villages sur les sept que compte la chefferie de Nganye étaient sous contrôle des miliciens Maï-Maï depuis plus d’une année.

Les groupements récupérés sont :

  • Kamena
  • Kabele
  • Kasenga
  • Mpenge
  • Mupanga

Pour sa part, le bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) indique que les affrontements entre militaires et miliciens ont occasionné le déplacement de 6 800 personnes qui vivent dans des conditions difficiles.

Le territoire de Moba est en proie à l’insécurité depuis plusieurs mois. En avril dernier, 12 miliciens Bakata Katanga avaient été tués par une force d’auto-défense populaire. La victoire des habitants des villages environnants celui de Mbuyu  sur les Bakata Katanga a incité les populations des autres villages à barrer la route à d’autres miliciens provenant du secteur de Manono où des miliciens Maï-Maï commettent également plusieurs exactions.

Ce territoire (Manono) et deux autres (Pweto et Mitwaba) sont appelés « triangle de la mort ». Plus de   350  cas  des violences  sexuelles y ont été enregistrés  entre janvier  2011 et  juin  2013.

Selon des députés provinciaux élus dans les circonscriptions du Nord, l’activisme des miliciens serait dû à la misère et à l’absence de l’autorité de l’Etat.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner