RDC : la Lizadeel déplore l'aggravation de l’exploitation sexuelle

Des jeunes filles se baignaient sur un caniveau le long de l’avenue des huileries le 6/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants, étudiants et élèves (Lizadeel) déplore l’aggravation de l’exploitation sexuelle en RDC. Le président de cette ONG, Joseph Kayembe, affirme que cette pratique est désormais courante dans plusieurs milieux. Il a  dénoncé ce phénomène ce mardi 4 mars à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle.

« La situation est plus grave qu’avant. Avant, on avait constaté que le phénomène était l’apanage des militaires et de quelques civils. Aujourd’hui, l’exploitation sexuelle devient même une affaire des enfants qui exploitent d’autres enfants », regrette le président de la Lizadeel.

Selon lui, des cas d’exploitation sexuelle sont même enregistrés dans les écoles.

La Lizadeel estime que cette pratique est notamment favorisée par la pauvreté. Pour l’ONG, le phénomène est connu par les services de sécurité. Les jeunes filles en seraient les principales victimes.

Joseph Kayembe indique que l’exploitation sexuelle est actuellement plus subtile et difficile à soupçonner.

Il cite notamment le cas des jeunes filles exploitées sexuellement dans les bistrots et les hôtels.

« Ce sont de petits hôtels ou des bistrots que personne ne peut soupçonner. Mais vous allez vous rendre compte qu’il y a des véhicules de grandes personnes qui viennent là-bas. Vous croyez qu’ils viennent pour boire mais derrière la maison, il y a des petits enfants qui sont exploités », dénonce-t-il.

La Lizadeel réclame plus de volonté politique pour lutter contre l’exploitation sexuelle.

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), 1,39 million de personnes sont victimes de l’exploitation sexuelle à des fins commerciales et 40 à 50 % d’entre elles sont des enfants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner