Bukavu: lancement du mouvement V-Men en faveur de l’égalité du genre

Dr Denis Mukwege, médecin directeur de l’hôpital de Panzi au Sud-Kivu le 12/03/2013 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Mouvement V-Men RD Congo a été lancé vendredi 7 mars à Bukavu au Sud-Kivu. Le but de ce mouvement, parrainé par le célèbre gynécologue congolais Denis Mukwege, est de mobiliser les hommes aux côtés des femmes dans leur lutte pour une société plus juste, où hommes et femmes jouissent de mêmes droits et où doit cesser toute violence vis-à-vis des femmes.

Le docteur Mukwege explique que la lutte que va mener ce mouvement sur terrain consistera à sauvegarder le genre humain:

«Pendant plus de 100 ans, les femmes se sont battus pour avoir différents droits. Nous pensons que la lutte des femmes est une lutte juste, mais c’est une lutte également pour notre humanité. Je pense que toutes les violences qui se font contre la femme se font contre notre propre humanité. Et cette humanité commune pour laquelle les femmes se battent pour protéger l’espèce, il faut absolument que la part des hommes dans cette lutte puisse apparaitre.»

Ce mouvement a été lancé il y a six ans à New-York (Etats-Unis), a-t-il rappelé. « Aujourd’hui nous sommes très heureux de pouvoir le lancer également au Congo. Une femme agressée en public dans notre ville s’est ’exclamée : «où sont les hommes ?» Aujourd’hui, nous voulons dire ‘les hommes sont là’», a poursuivi le directeur de l’hôpital Panzi qui soigne gratuitement les femmes victimes de violences sexuelles à Bukavu.

Dans son message de circonstance, Denis Mukwege a appelé tous les hommes à se mobiliser pour la cause la femme:

«Nous voulons que ce mouvement soit un mouvement de tous les hommes. Nous espérons que tous les hommes qui apprendront la naissance de ce mouvement vont s’inscrire pour dire un message très fort aux femmes : ‘nous sommes là, nous voulons être avec vous, nous voulons nous battre avec vous, contre toute tentative d’élimination de notre espèce qui passe par l’élimination de la femme’.»

L’action courageuse que ce médecin mène pour guérir les femmes survivantes de violences sexuelles dans les conflits armés et dénoncer les causes sous-jacentes de ces atrocités dans l’Est de la RDC a été plusieurs fois récompensée. Il a été parmi les quatre médecins qui avaient reçu le « Prix Nobel alternatif » jeudi 26 septembre 2013.

Deux mois auparavant, il a été décoré à la Légion d’honneur en France. Dr Denis Mukwenge avait déjà reçu, en 2009, les insignes français de la légion d’honneur des mains de l’ambassadeur de France en RDC, Pierre Jacquemot.

En 2011, il a reçu le prix international Roi Baudouin pour le Développement qui a une dotation de 150 000 euros. En 2008, il a reçu le prix Olof Palme doté de 75 000 dollars américains qui récompense les personnalités dont l’action s’inscrit dans l’esprit de l’ancien Premier ministre suédois Olof Palme.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (98)
FARDC (56)
Elections (53)
Djugu (53)
Monusco (39)
Ceni (37)
Beni (27)
CLC (25)
UDPS (25)
Police (22)
Ituri (21)
Linafoot (20)
déplacés (18)
marche (17)