Ituri : plus d’une centaine de miliciens se sont rendus depuis fin janvier

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Plus d’une centaine de miliciens se sont rendus aux Forces armées de la RDC (FARDC) depuis fin janvier en Ituri, selon les notables de cette partie de la Province Orientale. Ils provenaient de la coalition de groupes armés de l’Ituri (Cogai), de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) et de l’armée de libération du peuple congolais (ALPC). Ces redditions massives seraient dues à la promulgation de la loi sur l’amnistie par le président de la République.

Le président des notables de Walendu Bindi a affirmé que des combattants se rendent chaque semaine.

La série de reddition de ces miliciens a débuté en fin janvier pour les FRPI, et en mars pour les autres groupes armés.

Plus de cent combattants FRPI ont déjà quitté le maquis pour intégrer l’armée.

Et dans la chefferie de Kakwa, une dizaine de miliciens de l’ALPC se sont déjà rendus, selon le commandant des opérations des FARDC.

Parmi les leaders des différentes milices de l’Ituri qui se sont rendus, figurent John Ndjabu, ancien colonel de l’armée qui a combattu dans les rangs de la Cogai en 2012, Bebwa, lui aussi ancien colonel des FARDC qui était dans les rangs de la rébellion du M23 ainsi que Ndrobu , ex-capitaine de l’armée régulière qui avait rejoint la milice ALPC, encore active en territoire d’Aru.

Ces trois officiers déserteurs ont été présentés mardi 18 mars à la presse par le commandant des FARDC en Ituri.

Quant au colonel Jean Eneko Kila, ancien porte-parole de la FRPI qui avait rejoint la milice active en territoire d’Aru, il s’est rendu aux FARDC à Kaliko avant d’être transféré à la zone opérationnelle de Bunia.

D’autres miliciens redoutent encore d’être arrêtés. Ils se sont retranchés en Ouganda et au Soudan du Sud.

Le président des notables de Walendu Bindi a fait remarquer que les leaders du FRPI, notamment le chef d’état-major, Mbadu Adirodu et Cobra Matata, trainent encore le pas alors qu’ils avaient déjà manifesté le désir d’intégrer l’armée.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner