Kabinda: le paludisme sévit chez les enfants de moins de 5 ans

Un moustique anophèle, vecteur du paludisme. Photo interet-general.info

Sur 122 enfants malades hospitalisés, 82 souffrent de paludisme dans la zone de sante de Kabinda au Kasaï-Oriental. Deux décès ont été enregistrés depuis le début de cette semaine, a indiqué jeudi 20 mars le médecin responsable de la pédiatrie de l’hôpital général de référence de Kabinda.

Selon le médecin de district sanitaire de Kabinda, sur 4 988 cas de paludisme grave sur l’ensemble du district jusqu’à la semaine dernière, plus de 50% des cas concernent les enfants de moins de cinq ans. Le paludisme frappe surtout cette tranche d’âge dans la zone de santé de Kabinda.

Selon le médecin chef de cette zone de santé, Dr Joseph Kasongo, les aires de santé les plus touchées sont Kamukungu, Lualaba et Katombole avec au total 145 cas.

La zone de santé de Kabinda occupe la première place dans ce district, avec 658 cas de paludisme compliqué. Selon Dr Joseph Kasongo, 43 cas dont 3 décès d’enfants de moins de 5 ans ont été rapportés la semaine dernière.

Le médecin de district sanitaire, Dr Matthieu Kasongo, attribue la recrudescence de cette maladie à l’insalubrité publique, aux eaux stagnantes et à la non-utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide. Il invite la population à assainir l’environnement et toujours dormir sous les moustiquaires imprégnées d’insecticides.

De son côté, la société civile populaire de Kabinda souhaite que la prise en charge médicale des malades, surtout des enfants de moins de 5 ans, soit sérieusement et rapidement renforcée dans toutes les structures sanitaires de Kabinda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner