Goma : le directeur général de la DGDA met ses agents en garde contre la corruption

Le siège de la DGDA à Kinshasa

Le directeur général de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), Déo Rugiza, met les agents de cette régie financière en garde contre les actes de corruption, de fraude, de détournement ou encore les tracasseries. «La corruption vous avilit. Ayez le sens de l’honneur et de la dignité pour ne pas céder à la tentation», a-t-il affirmé au cours d’une rencontre avec les agents et cadres de la DGDA à Goma, au Nord-Kivu. M. Rugiza a prévenu que tout employé qui sera pris dans ces mauvaises pratiques sera révoqué. Le chef de la DGDA s’est par la même occasion engagé à améliorer les conditions de travail et de vie de ses agents pour bien mener cette lutte.

Selon le chef de la DGDA, les assignations de recettes de cette entreprise en 2014 s’élèvent à 2 456 milliards de FC (plus de 2,66 milliards de dollars américains), soit 50% de plus qu’en 2013.

Pour y arriver, Déo Rugwiza invite les cadres et agents de cette régie financière à appliquer strictement la procédure douanière :

«Vous n’avez pas atteint les assignations l’année passée. Pire que ça, vous avez réalisé en 2013 moins que ce que vous aviez réalisé en 2012. Ce qui est plus inquiétant d’ailleurs. Il n’y a pas de magie à réaliser les assignations. Il faut se conformer aux textes de loi et de règlement. Nous avons des instruments juridiques. Vous avez le code de douane. Il faut le connaître. Il faut combattre la corruption, la fraude, le détournement, les tracasseries et l’impunité».

Le directeur général de la DGDA a ensuite rappelé le plan d’action de cette régie qui s’articule dans les quatre axes suivants :

  • L’amélioration de la mobilisation des recettes ;
  • La promotion du civisme fiscal ;
  • La lutte contre la fraude, la corruption et l’évasion fiscale ; et
  • Le renforcement des capacités. Nous insistons sur l’axe de lutte contre la fraude.

«Je vous demanderai également d’abandonner les mauvaises pratiques. J’insiste là dessus. Abandonnez la corruption. Elle vous avilit», a insisté M. Rugiza, appelant ses collaborateurs à avoir «le sens de l’honneur et de la dignité pour ne pas céder à la tentation de corruption».

«Quiconque sera surpris dans ce genre de magouille, il n’y a pas d’autre sanction, c’est la révocation», a-t-il prévenu.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Le Nord-Kivu et la Province Orientale veulent atteindre 30 millions USD de recettes mensuelles

Bukavu: l’église catholique sensibilise la population au civisme fiscal

Kinshasa : un nouveau système douanier informatisé à l’aéroport international de Ndjili

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner