Sud-Kivu: plus de 200 bâtiments publics occupés illégalement à Kalehe

Immeuble Le Royal à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des particuliers occupent illégalement plus de 200 maisons de l’Etat dans le territoire de Kalehe, à 60 km au Nord de Bukavu, au Sud-Kivu. Le ministère provincial des Travaux publics du Sud-Kivu a donné ces chiffres, mercredi 2 avril, au terme d’une opération d’identification du patrimoine de l’Etat dans ce territoire. Selon le rapport rédigé à l’issue de cette opération, ces bâtiments publics sont illégalement occupées par des individus ou des services para-étatiques et privés.

Le chargé de mission du ministère provincial des Travaux public du Sud-Kivu, Robinse Mubala Kalenga, a indiqué qu’il appartient désormais aux autorités compétentes de décider, au moment opportun, sur l’utilisation de ces maisons et le sort de leurs occupants.

«Nous sommes une délégation venue de Bukavu pour identifier les parcelles et maisons de l’Etat occupées illégalement. Nous venons de faire la partie Nord du territoire et nous avons constaté ensemble avec l’administrateur comment les maisons publiques sont squattées», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Robinse Mubala Kalenga a fait savoir que les occupants de ces bâtiments publics affirment les avoir achetés auprès des autorités politiques et administratives du coin. En outre, il a indiqué que la plupart des maisons de l’Etat recensées à Kalehe sont très délabrées. L’opération d’identification des maisons de l’Etat au Sud-Kivu a débuté en janvier dernier dans le territoire de Shabunda. Elle doit se poursuivre dans le reste de la province.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner