RDC: les transporteurs routiers dénoncent l’insécurité sur la Nationale n°1

La route nationale n°1 à Matadi dans la province du Bas-Congo

Les transporteurs routiers, réunis au sein de la Force routière congolaise (Forc), dénoncent le regain de banditisme armé sur la route Kinshasa-Matadi-Boma. Ils se sont plaints dans une correspondance adressée au ministre de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez, dont une copie est parvenue vendredi 11 avril à Radio Okapi.
Ces chauffeurs et convoyeurs des camions-remorques se disent être victimes, depuis plus de trois mois, d’attaques et de vols de la part des hommes armés non autrement identifiés.

Ils indiquent que ces bandits recourent aux armes à feu et armes blanche et agissent comme des pirates, terrorisent les équipages routiers en cassant les containeurs pour emporter leurs contenus.

Selon eux, ces braquages et agressions sont enregistrés la nuit fréquemment à la hauteur de Mbanza Ngungu, Lukala et Songololo.
Depuis le mois de janvier dernier, plusieurs camions remorques appartenant aux sociétés Transgazelle, Pacitra, Sodeic, Afritans NRJ, Socitrancs , TRC et paradoxe ont été attaquées.

Ces bandits armés se disent être à la recherche des éléments incontrôlés de la police et des Kulunas en fuite vers le Bas-Congo. Le syndicat de ces chauffeurs propose au ministre de l’Intérieur entre autres, que le trafic de nuit ne se fasse en convoi escorté par les policiers et les militaires pour combattre cette insécurité.

Cette structure citoyenne souhaite également que le gouvernement puisse ériger, pendant la nuit, des barrières sur la Nationale numéro 1 pour filtrer la circulation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner