Abdou Diouf: «Je viens discuter avec le président Kabila de l’état de la Francophonie »

Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf le 14/04/2014 à l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa, lors d’une visite officielle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, séjourne à Kinshasa depuis le dimanche 13 avril. Il doit rencontrer ce lundi le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila, président en exercice de la Francophonie. Les deux hommes devraient notamment discuter de l’état de cette organisation et « faire le point de ce qui a été fait depuis le sommet de Kinshasa ».

Lors de son séjour à Kinshasa, le secrétaire général de la Francophonie sera décoré par Joseph Kabila pour « couronner l’élan qu’il a donné à la RDC pendant son mandat ».

En novembre prochain, Abdou Diouf, arrivera à la fin de son troisième mandat de quatre ans. Il a annoncé qu’il n’en briguera pas un quatrième. L’ex-chef de l’Etat sénégalais a travaillé ces deux dernières années avec les autorités congolaises dont le pays occupe la présidence de la Francophonie depuis 2012.

Abdou Diouf s’est dit satisfait du travail réalisé au sein de la Francophonie ces deux dernières années.

De gauche à droite, le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf et Raymond Tshibanda, ministre congolais des Affaires étrangères, Coopération internationale et Francophonie le 14/04/2014 à Kinshasa, lors d’une visite de travail. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

« Nous ne sommes pas encore à la fin de son mandat. Mais je peux dire que le bilan est très éloquent, très appréciable. Au mois de novembre dernier, le ministre Tshibanda nous a fait le point de toutes les réalisations qui ont été effectuées en fonction du mandat qui nous a été donné au sommet de Kinshasa et nous avons constaté des progrès considérable dans tous les secteurs  où des décisions avaient été prises », a-t-il fait savoir.

Même s’il reconnaît qu’il y a encore du travail à faire, il juge satisfaisant le bilan de Joseph Kabila à la tête de la Francophonie.

« Je suis sûr que d’ici le sommet de novembre à Dakar, nous aurons un bilan plus que satisfaisant », a estimé l’ancien président sénégalais.

Par ailleurs, Abdou Diouf a réitéré son engagement de ne pas se représenter pour un mandat à la tête de la Francophonie.

« Il faut que les chefs d’Etat élisent un successeur au secrétaire général Abdou Diouf. Je l’ai dit et je l’ai dit fermement. C’est la fin de mon mandat. Je l’avais déjà dit la première fois ici à Kinshasa quand on s’est réuni en octobre 2012. C’est la fin de ma mission à la tête de la Francophonie et la fin de ma vie publique », a-t-il expliqué.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner