RDC : plus de 3 000 fonctionnaires dénoncent leurs révocations « illégales » depuis 2009

Sit-in des fonctionnaires de l’Etat devant le siège du ministère des Finances à Kinshasa (12/07/2011). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plus de trois mille fonctionnaires de la RDC ont perdu leurs emplois entre 2009 et 2010. Certains ont été révoqués et d’autres mis à la retraite. Une délégation de ces agents a rencontré vendredi 18 avril les membres de la commission socioculturelle de l’Assemblée nationale. Elle dénonce la procédure « illégale » de leurs révocations et mise à la retraite.

L’un d’eux, Jean-Pierre Musongela s’étonne « qu’on révoque quelqu’un du jour au lendemain sans être entendu de ce qu’on lui reproche ».

« Les règles sont établies. On ne peut pas se réveiller du jour au lendemain et révoquer quelqu’un sans l’avoir entendu. Il y a toute une procédure. Je n’ai jamais été entendu en ce qui me concerne particulièrement. 5 ans après, je ne sais toujours pas pourquoi j’ai été révoqué de la fonction publique », affirme-t-il.

Depuis 2009, des démarches pour le retour en service de ces agents n’ont pas abouti et demandent l’implication des députés pour être rétabli dans leurs droits.

« Nous demandons au pouvoir de nous rétablir dans nos droits. Nous sommes des pères de famille. Il y a des amis qui sont morts laissant des veuves et des orphelins. Combien de gens doivent mourir pour que le gouvernement comprenne ce dossier doit prendre fin ?» s’est interrogé, pour sa part, Michel Saidi.

Les fonctionnaires concernés sont des ministères de la Santé, Budget, Finances.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner