Province Orientale: spoliation du cimetière des évolués à Dungu

Des tombes au cimetière de Kintambo le 4/06/2012 dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des maisons sont érigées dans le cimetière des évolués de Dungu, situé plus précisément dans la localité d’Uye (Province orientale). Le phénomène a débuté en 2006 alors que jusqu’en 2009, des corps continuaient d’être inhumés dans cette nécropole. Le chef du groupement de Dungu plaide pour que le site soit loti selon les normes en vigueur. Il craint pour la santé des personnes qui y ont élu domicile.

Les particuliers qui y ont érigé des constructions dans le cimetière de Dungu affirment détenir des autorisations délivrées par le chef d’Uye.

Mais certains témoins indiquent que ceux qui construisent des bâtiments, démolissent des tombes et emportent des graviers et des caillasses.

De plus, les occupants du site cultivent des potagers. Ils ont creusé des puits et en consomment l’eau. Entre temps, les enfants jouent au quotidien sur des tombes.

La population de Dungu redoute les épidémies pouvant se déclarer dans ce quartier, puis contaminer tout le territoire, si des précautions ne sont pas prises dès maintenant.

Le chef de ce territoire demande que le cimetière soit loti selon les normes du pays pour préserver la santé de ses administrés :

« L’autorité territoriale doit faire une demande au gouverneur de prendre une décision pour arrêter les constructions, déguerpir les gens, désaffecter et enfin lotir le cimetiere selon les normes du pays », a-t-il indiqué.

Le cimetière privé de Dungu, situé au large de la rivière Kibali, existe depuis l’époque coloniale.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Maniema : 175 tombes du cimetière de Shenge seront délocalisées

Isangi: des cadavres enterrés dans les parcelles faute de cimetière

Matadi : 300 personnes protestent contre la profanation des cimetières

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)