1er mai 2014: un syndicat plaide pour le social des travailleurs congolais

Célébration de la journée internationale du travail par des travailleurs congolais le 1/05/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de la Confédération syndicale du Congo (CSC), Guy Kolela plaide pour le social des travailleurs congolais. Il a lancé cet appel, jeudi 1er mai, à l’occasion de la fête internationale du travail, à Kinshasa, où les travailleurs étaient rassemblés à la Place du Cinquantenaire sur le boulevard Triomphal.

«C’est un défi pour nous les syndicalistes, nous l’avons rappelé l’année passée et nous avons écrit et cette année encore, nous disons que sur le plan économique le comportement était positif. Il y a 8% de croissance mais nous voulons le retrouver dans le social du travailleur», a indiqué le président .

En RDC, cette fête du travail a été placée sous le thème: «construire l’avenir avec un travail décent».

Pour des nombreux de syndicalistes, le thème de cette année ne cadre pas avec la situation du travailleur congolais qui touche un salaire qui ne lui permet pas de nouer les deux bouts du mois.

Au sujet de la mise en application du Smig (Smig), Guy Kolela a invité les entreprises privées à se conformer à la législation congolaise du travail.

Baisse du pouvoir d’achat au Nord-Kivu

Le président de l’Union nationale des travailleurs du Congo (UNTC) au Nord Kivu, Chernozeme Kambale Lwanga, a indiqué que plusieurs mouvement des grèves ont été enregistrés depuis janvier dernier au Nord Kivu.

Il fait allusion notamment à la grève des infirmiers, celle des transporteurs et plusieurs problèmes qui ont perturbé le climat du travail et provoqué des conséquences néfaste à travers la province.

Pour Chernozeme Kambale Lwanga, le pouvoir d’achat du travailleur au Nord Kivu a baisse de 30%:

«Il faut un dialogue social franc entre l’autorité et les travails pour relever les défis après la guerre. Ca déraille. L’INSS a indiqué qu’on donne 100 000 francs congolais (108 dollars américains) à un retraité pendant un trimestre donc il a 33 000 francs congolais (35 USD) par mois. Le pouvoir d’achat du travailleur a baissé de 30%. Le travailleur moyen doit dépenser au moins 28 USD par jour». Aucune manifestation n’est prévue dans cette partie du pays dans le cadre de cette journée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (63)
FARDC (48)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Ceni (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Yumbi (18)
CSAC (18)