Province Orientale: des dizaines de viols sur mineures enregistrés en deux mois à Basoko

Une femme victime de viol.

Plusieurs dizaines de cas de viols ont été enregistrés au cours des mois de mars et d’avril dernier à Basoko (Province Orientale). Le collectif des organisations de défense de droits de l’Homme de cette cité  l’a dénoncé mercredi 30 avril. Une information confirmée le Commandant de la Police nationale congolaise.

Le dernier cas est le viol d’une fille de sept ans, à la fin de la semaine dernière. Elle avait été amenée de force dans le campement dénommé Lobelo, à 10 km de la cité, selon les sources sur place par le présumé violeur est âgé de près de trente ans.

Autre cas, celui d’une fille de treize ans. Le présumé auteur du viol l’aurait retenu dans un campement pendant une année. La victime est tombée enceinte, selon la Société civile locale. Son bourreau a été arrêté la semaine dernière par la Police.

Un troisième cas concerne une autre fille de treize ans à Basoko, violée par un homme de vingt-sept ans la semaine dernière.

La société civile locale dit enregistrer plusieurs autres cas gérés à l’amiable entre les familles ou jugés par des chefs coutumiers.

Le commandant ai du commissariat de la police nationale congolaise de Basoko, Djobe Mbambi a affirmé que des présumés auteurs de viols sont transférés au parquet au moins chaque lundi.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner