Ituri: plus de 20 démobilisés regagnent leurs milieux d’origine

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Plus de 20 ex-miliciens de l’Alliance pour la libération du peuple congolais (ALPC) ont regagné, samedi 17 mai, leurs milieux d’origine, après avoir passé deux mois au centre militaire de Rwampara, à 12 km de Bunia, en Ituri (Province Orientale). Des sources concordantes indiquent que ces démobilisés étaient également constitués des anciens membres de la société civile d’Aru.

Selon la société civile d’Aru, la situation de ces ex-miliciens bloquait le processus de désarmement volontaire d’autres miliciens, restés en brousse.

Le président de cette structure, Héritier Awundu, indique que la libération de ces ex-combattants va favoriser la reddition d’autres miliciens de l’ALPC, encore réfractaires au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR).

«On avait écrit aux autorités qui nous ont répondu favorablement et ils ont accepté de libérer ces ex-combattants qui s’étaient retirés à Bunia, où ils ont passé deux mois », s’est-il réjoui.

Pour rappel, une trentaine de miliciens de l’ALPC avait fait reddition aux Forces armées de la RDC (FARDC) en février dernier à Ingbokolo, suite à la promulgation de la loi d’amnistie par le chef de l’Etat.

Plus d’une centaine de miliciens se sont rendus aux Forces armées de la RDC (FARDC) depuis fin janvier en Ituri, selon les notables de cette partie de la Province Orientale. Ils provenaient de la coalition de groupes armés de l’Ituri (Cogai), de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) et de l’armée de libération du peuple congolais (ALPC).

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner