Bandundu : la construction de la Centrale de Kakobola à l’arrêt

Vue sur la centrale Inga 2 depuis le haut du barrage, les conduites à droite, les transformateurs à gauche (SNEL), 2005.

La construction de la Centrale hydro-électrique de Kakobola, à Gungu, dans le Bandundu, est arrêtée depuis le 12 mai dernier. Selon la société civile de ce territoire, le versement par le gouvernement congolais de sa part de financement dans ces travaux, attendue le 15 avril, n’a pas eu lieu. La société indienne Angélique International, qui exécute les travaux, a d’ores et déjà renvoyé certains ouvriers locaux en chômage technique.

Selon le coordonnateur de la société civile de Gungu, Joachim Kisamba, même les ingénieurs indiens sont moins nombreux sur le chantier.

Cette structure invite le gouvernement central à verser sa part de financement pour permettre l’achèvement de la construction de cette centrale.

Les coûts de ces travaux s’élèvent à 55 millions de dollars américains, dont 13 millions doivent provenir du gouvernement congolais.

L’énergie produite par cette centrale hydro-électrique devrait alimenter la ville de Kikwit ainsi que les cités de Gungu et Idiofa.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Construction de la centrale de Katende: 24% des travaux déjà réalisés

Kinshasa : le gouvernement annonce le démarrage des 5 chantiers

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)