Sud-Kivu : 4 580 déplacés de Mutarule identifiés à Sange

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

L’identification des habitants de Mutarule qui ont trouvé refuge à Sange après le massacre la semaine dernière d’une trentaine de personnes s’est clôturée ce vendredi 13 juin dans la matinée. Selon le chef de la localité de Mutarule, ce sont au total 4 580 habitants de sa localité qui vivent dans neuf quartiers de la cité de Sange.

Le secrétaire administratif de cette cité, Jean-Marie Mangaiko, confirme cette information et affirme que cette identification a été réalisée par les représentants de ces déplacés en collaboration avec les responsables des quartiers d’accueil.

La même source estime que cette identification permettra de connaître le nombre exact de ces déplacés dont les listes seront remises aux humanitaires et aux autorités locales et nationales pour obtenir de l’aide.

Selon lui, une équipe de l’ONG International Rescue Committee séjourne à Sange depuis le vendredi pour discuter avec ces déplacés.

Certains déplacés interrogés à Sange affirment avoir presque tout abandonné à Matarule. Ils réclament une aide en produits de première  nécessité.

Ces personnes ont fui leur localité après le massacre d‘une trentaine de personnes par des hommes armés le vendredi 6 juin dans la soirée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner