Province Orientale: des centaines d’orpailleurs désertent deux carrières minières à Banalia

Les creuseurs artisanaux de Mutoshi à Kolwezi, Katanga, RDC

Des centaines d’orpailleurs et de commerçants quittent les carrières minières de Mangi et de Panga à Banalia (Province Orientale) depuis le début du mois de juin. Ils affirment être victimes de tracasserie militaire. D’après eux, quatre militaires ont érigé des barrières illégales dans ces sites où ils extorquent et rançonnent la population. Le commandant de la 9è région militaire, le général major Jean-Claude Kifwa, lui, ne reconnaît pas la présence de ces militaires dans ces carrières.

Selon des sources locales, ces militaires sont connus sous les pseudonymes de David, Chinois, Tata Mapasa et Gowa.

Ils imposent aux administrateurs des foyers miniers et à certains orpailleurs l’achat de cartons de cigarettes auprès d’eux. Pour chaque carton vendu à 145 dollars américains sur le marché, ces militaires exigent 12 grammes d’or qui équivalent à 480 dollars sur le marché local. De plus, leurs « clients » sont obligés de payer après une semaine, sous peine de se faire torturer, se plaignent leurs victimes.

Ces militaires auraient aussi érigé des barrières illégales à l’entrée des carrières d’exploitation artisanale d’or pour confisquer des sacs de sables d’or non tamisés appartenant aux orpailleurs.

Au-delà, ils collectent chaque semaine 5 000 Francs congolais (5,5 dollars) auprès de chaque personne. Lorsqu’ils arbitrent les conflits entre orpailleurs, ils exigent des amendes allant de 50 000 à 200 000 FC (plus de 53 à 215 dollars), affirment les mêmes orpailleurs.

D’après eux, cette bande a affirmé travailler pour le compte du commandant de la 9è région militaire. Une information que nie le général major Jean-Claude Kifwa. Il a par ailleurs condamné l’autorité territoriale de Banalia pour ne pas l’avoir saisi de cette affaire. Le commandant de la 9è région militaire a cependant promis de mener une enquête.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner