Kasaï-Oriental : le secrétaire fédéral de l’UDPS condamné à 12 mois de prison

En arrière plan, le secrétaire général de l’UDPS, Jacquemin Shabani et ses collaborateurs ce 21/07/2011 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le tribunal de paix de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental a condamné le secrétaire fédéral de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Bruno Kabangu Kabatshi, pour 12 mois de prison. Le verdict est tombé vendredi 20 juin. Le ministère public l’a accusé d’offense à la personne du chef de l’Etat et à la propagation de faux bruits.

Cette sentence est tombée à l’issue d’une audience foraine tenue à la prison centrale de Mbuji-Mayi à l’absence des avocats du prévenu.

En plus de la condamnation à 12 mois de servitude pénale, Bruno Kabangu de l’UDPS, un parti de l’opposition, devra payer des amendes de 450 000 Francs congolais (489$US) et la moitié des frais d’instance non encore calculé, à défaut de subir 7 jours de contrainte par corps.

Lors de l’audience du 11 juin, le ministère public avait requis 3 ans de prison et les avocats de la défense avaient demandé l’acquittement pour absence de toutes les infractions avant de relever les irrégularités des procédures dans cette affaire.

D’après les dispositifs du jugement, le tribunal de paix a disqualifié la prévention d’offense envers le chef de l’Etat par manque d’une plainte du président de la République.

Contacté par Radio Okapi, les avocats de Bruno Kabangu rejettent cette décision qu’ils qualifient « d’injuste et injustifiée ».

« Nous allons interjeter appel contre cette décision car Monsieur Kabatshi ne mérite pas de rester même un jour en prison », a affirmé Me Joseph Mukendi wa Mulumba.

Bruno Kabangu Kabatshi a été arrêté le 02 janvier dernier et transféré à Kinshasa avant d’être rapatrié à Mbuji-Mayi.

Les services des renseignements lui ont soupçonné d’avoir organisé en connivence avec le pasteur Mukumkumbila, des troubles du 30 décembre 2013 ayant causé mort d’hommes et des dégâts matériels importants à Kinshasa, au Katanga et dans le Maniema.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner