Fête de l’indépendance : les pagnes déjà disponibles à Kinshasa

Des vendeuses de pagne au beach Ngobila à Kinshasa (Ph. Lam Duc Hien)

La République démocratique du Congo fête le cinquante-quatrième anniversaire de son indépendance lundi 30 juin. Les pagnes frappés du motif du 30 juin sont déjà disponibles à Kinshasa. Mais du côté des entreprises où cette l’indépendance est souvent célébrée avec pompe, les choses semblent traîner encore.

Sur le marché de Kinshasa, les pagnes “spécial 30 juin” sont bien là. Ceux que fabrique la Société textile de Kisangani (Sotexki) coûtent environ 15 dollars américains à l’usine et 19 dollars sur le marché alors que les pagnes importés frappés du motif du 30 juin coûtent 15 dollars.

Le professeur Glombert Loko Mantuono, directeur général de la société textile de Kisangani, précise:

«Le ministère de l’Intérieur avait commandé  dix mille pagnes. Pour ce qui est de la Province Orientale, le Gouvernement avait demandé que nous puissions livrer au gouvernement provincial 800 pagnes et le gouvernement provincial avait commandé 400 autres pagnes.»

En dehors de cela, les ventes ne sont pas au rendez-vous, surtout à Kinshasa, affirment des vendeurs rencontrés au marché central.

«Nous pensions vendre même vingt  mille autres pagnes. Franchement, nous avons déchanté ! Le grand marché reste Kinshasa, mais là, il n’y a pas vraiment de réactions ni des entreprises, ni des individus. Souvent, ils veulent chercher des tissus in extremis, c’est-à-dire le 28, le 29 juin», a confirmé Glombert Loko.

Certains couturiers et sérigraphes affirment que le climat est encore morne.

«Mais l’espoir est là. Nous ne fermerons pas l’œil, comme à la veille de chaque fête, parce que nous serons envahis par les candidats au défilé», a confié l’un d’eux.

Dans la plupart d’entreprises publiques, les préparatifs de cette fête nationale sont encore au point mort.  Les services habituellement chargés de cette tâche disent attendre la consigne de leurs autorités pour débloquer des fonds pour acheter des pagnes ou imprimer des calicots.

Lire aussi: Cinquantenaire: un négociateur de la table ronde de Bruxelles s’exprime

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a confirmé l’organisation de plusieurs manifestations à travers le pays à l’occasion du 54e anniversaire de l’indépendance du pays, sans préciser le programme officiel. De telles manifestations n’ont plus eu lieu en RDC depuis la fête du cinquantenaire de l’indépendance.

Dans son message à la nation à l’occasion du 52e anniversaire de l’indépendance en RDC, le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila Kabange, avait annulé les réjouissances populaires du 30 juin 2012 à cause de la guerre à l’Est du pays.

En 2013, la journée de l’indépendance a été célébrée dans la méditation en signe de solidarité avec les Congolais qui vivaient «dans l’espace occupé», avait expliqué Richard Muyej Mangez, ministre de l’Intérieur. A l’époque, la rébellion du M23 occupait encore de nombreuses localités dans les Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner