Province Orientale: 80 jeunes recrutés par les Maï-Maï Simba à Mambasa

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Un chef milicien du groupe Maï-Maï Simba recrute depuis quelques semaines des jeunes pour son mouvement dans le territoire de Mambasa en Province Orientale. Selon des sources locales, plus de quatre-vingts jeunes ont déjà été enrôlés de gré ou de force dans ce groupe armé dont le chef historique, Paul Sadala alias Morgan, a été tué en avril dernier alors qu’il venait de se rendre aux Forces armées de la RDC (FARDC).

Le chef milicien qui recrute ces jeunes se nomme Mangaribi. Il affirme être le frère biologique de Morgan dont il veut venger la mort.

Des sources locales affirment qu’il incite les jeunes de Mambasa à adhérer à son groupe armé. D’autres jeunes auraient été enrôlés de force pendant les attaques des miliciens Maï-Maï contre leurs localités.

Les 80 personnes déjà recrutées dans la milice sont entraînés dans la brousse, indiquent les mêmes sources.

L’un des jeunes recrutés aurait été tué par balles la semaine dernière pendant un test dit « d’invulnérabilité ». Le dirigeants de ce mouvement font croire à ces jeunes qu’ils peuvent devenir invulnérables aux munitions à l’aide de quelques pratiques mystiques.

Ces miliciens ont établi leur quartier général au village de Mumbiri à 150 kilomètres de la cité de Mambasa en pleine forêt. Mais leur leader serait installé dans la carrière minière de Pangoy.

Ces hommes armés attaquent des villages de la région et y commettent des exactions contre la population. La semaine passée, ils ont pillé des biens et décapité un habitant du village de Lenda.

Ils affirment vouloir semer la terreur pour venger la mort de Morgan.

Des sources officielles n’ont pas encore confirmé ces informations. Mais un commissaire de district assistant reconnaît que les FARDC traquent ces miliciens.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner