Examen d’Etat: la session se clôture sans incidents à Kinshasa

Des candidats à l’examen d’Etat 2014 se font photographier après l’épreuve du premier jour, le 23/06/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La session ordinaire de l’examen d’Etat s’est clôturée, jeudi 26 juin, sans incidents majeurs à Kinshasa. Un reporter de Radio Okapi a fait ce constat, après une ronde à travers quelques centres de la capitale congolaise. Des finalistes de Kinshasa n’ont pas déchiré leurs chemises, ils n’ont pas pris d’assaut des bistrots le dernier jour de l’examen d’Etat contrairement à ce qui se passait d’habitude.

Ce changement de comportement a été salué par de nombreux parents:

«Quand il y a un changement ça va. Je ne peux que me réjouir en tant que parent. C’est une satisfaction et je crois que ça va continuer comme ça et ce changement des mentalités va atteindre toutes les couches de la société», a estimé un parent.

Certains finalistes ont même juré de ne pas s’adonner à l’euphorie.

«Je rentre prier et dormir…On pourra bien se réjouir le jour de la publication des résultats», a laissé entendre une finaliste.

Cette génération des finalistes prétend donc avoir tiré les leçons du passé et qu’elle préfère agir avec sagesse.

Les questionnaires de cette session de l’Examen d’État ont été plus longs que ceux des années précédentes. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu, l’avait annoncé à la veille de ces épreuves qui sanctionnent la fin des études secondaires en RDC. Le ministre avait expliqué que l’organisation de cette session ordinaire tend progressivement vers des épreuves plus individualisées.

«Ce sont des épreuves qui sont organisées sur base d’un programme qu’ils ont connu. Ils [les élèves] doivent se concentrer sur un examen qu’on va leur présenter d’autant plus que cette fois-ci, l’examen comporte beaucoup de questions. On va petit à petit vers des examens beaucoup plus individualisés», avait affirmé Maker Mwangu.

Lire aussi: Lire aussi: Maker Mwangu: «Le ministère va proclamer les écoles»

Environ 600 000 élèves devraient prendre part à ces épreuves de quatre jours sur l’ensemble du pays et dans quelques pays environnants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (167)
Ebola (68)
FARDC (60)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ceni (25)
Sécurité (24)
Ituri (24)
Kinshasa (22)
Djugu (22)
JED (21)
ADF (21)
Léopards (20)