La première vague de 56 expulsés de Brazzaville réinstallée à Lubumbashi

Une vue du centre ville de Lubumbashi

La première vague d’environ 56 expulsés de Brazzaville est arrivée, le week-end dernier, à Lubumbashi dans la province du Katanga. Ces personnes avaient été hébergées dans le centre de transit de Maluku à Kinshasa. Un autre groupe est annoncé dans la capitale provinciale du Katanga dans les prochaines heures. Venus du site de Maluku, ces hommes, femmes et enfants ont été confiés aux différents bourgmestres de Lubumbashi. Ces derniers les ont conduits dans leurs familles respectives.

Les expulsés qui sont encore à la recherche de leurs membres de famille sont hébergés au Centre social Bumi de la commune Kamalondo où ils sont pris en charge par la mairie de Lubumbashi. Certains d’entre eux affirment avoir perdu la trace de leurs parents. Ils ont quitté le Katanga depuis plus de 10, voire 20 ans. D’autres sollicitent une assistance financière des autorités pour faciliter leur réinsertion sociale.

Le gouvernement provincial du Katanga s’active à rapatrier ceux qui doivent se rendre à Likasi, Kolwezi, Kasumbalesa, Sandoa, Fungurume, Kalemie, Dilolo et autres.

La plupart de ces expulsés se plaignent de conditions dans lesquelles ils vivent au Centre Bumi. Ils disent manquer de tout et passer la nuit étendus au sol.

Le ministère des Affaires sociales compte fermer le site de Maluku. Les personnes jusque là hébergées dans ce centre regagnent leurs provinces d’origine. Des bus seront mis à la disposition de celles qui vivaient à Kinshasa pour qu’elles rejoignent aussi leurs communes.

Lire aussi: RDC: embarquement des expulsés de Brazzaville à destination de leurs provinces

Selon les derniers chiffres livrés en mai dernier par l’ambassadeur de l’Union européenne, Michel Dumont, environ 130 000 ressortissants de la RDC ont été expulsés du Congo-Brazzaville depuis le début de l’opération dénommée «Mbata ya mikolo », en français « Gifle des aînés » lancée en début du mois d’avril.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner