Nord-Kivu : les jeunes saluent les recommandations du sommet de Naïrobi

Travaux de finition du boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les chefs d’Etats des Grands Lacs veulent faciliter l’octroi des crédits aux jeunes entrepreneurs. Ils ont pris cet engagement au dernier sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL). Cette perspective satisfait le Conseil provincial de la jeunesse du Nord-Kivu. Son président, Guy Kibira, a appelé les gouvernants à s’investir pour la réussite de ce projet qui contribuerait au développement des pays de la région.

Le sommet de Nairobi s’est clôturé le 24 juillet dernier dans la capitale kenyane. Il était essentiellement basé sur la lutte contre le chômage des jeunes. Au cours de ces assises, les chefs d’Etats et des gouvernements ont reconnu que la crise de l’emploi des jeunes constitue un fléau, capable de déstabiliser même les institutions.

Ainsi, ont-ils convenu de faciliter l’accès des jeunes entrepreneurs aux financements et de mettre en place un fonds régional pour les jeunes entrepreneurs.

« Le ministre de l’Emploi a proposé au sommet de prélever un montant sur tous les billets de voyage en provenance ou à destination des pays membres des Grands lacs pour financer les initiatives des jeunes », a affirmé Guy Kibira.

Faisant allusion à cette proposition du ministre Modeste Bahati, Guy Kibira se dit heureux que les jeunes détiennent désormais « un document juridique à opposer aux gouvernants et leur exiger que la situation des jeunes soit améliorée ».

« Il a été reconnu que le taux de chômage est de + 80% au Kenya et plus de 85% en RDC. Les gouvernants savent que nous constituons une menace tant que nous n’avons pas d’emploi. Ils doivent travailler pour que les jeunes trouvent de l’emploi et contribuent à la reconstruction et au développement de nos pays », a-t-il ajouté.

Les douze pays membres de la CIRGL se sont engagés à favoriser l’emploi des jeunes par l’octroi des crédits financiers et l’assistance aux jeunes inventeurs ou créateurs d’entreprises dans la région.

Pour assurer le suivi de leur engagement, un secrétariat général du forum des jeunes a été créé. Cette structure aura son siège à Nairobi (Kenya).il est dirigé par une tanzanienne.

À en croire Guy Kibira, c’est ce comité qui fera le suivi des recommandations prises lors du sommet de Nairobi sur le chômage des jeunes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner