Kinshasa : des locataires de maisons de l’INSS se plaignent du coût élevé du loyer

Siège de l’Institut National de Sécurité Sociale(INSS) à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des locataires de maisons et appartements appartenant à l’Institut national de sécurité sociale (INSS) se disent essoufflés par le coût élevé de leurs loyers. Il y a une année, l’INSS a revu ces loyers à la hausse, le multipliant parfois par cinq. L’entreprise impose en outre à ces locataires des pénalités en cas de retard de paiement. De son côté, le directeur de la gestion immobilière à l’INSS affirme que son entreprise agit selon les dispositions prévues en la matière.

Selon une locataire, son loyer est passé du jour au lendemain de 327 à 1 500 dollars américains.

«Le 15 août 2013, on a reçu la lettre de l’INSS nous demandant de payer à partir de septembre 2013, 1500 dollars alors que, par mois, nous payions 327 dollars. On a payé mais on n’a pas pu continuer», a-t-elle expliqué.

Pour cette dame, le loyer est devenu une charge trop lourde à porter.

Le directeur de la gestion immobilière à l’INSS préfère parler de réajustement du taux du loyer plutôt que d’une augmentation.

Il s’agissait, selon lui, d’adapter les loyers de cette entreprise aux réalités du marché afin de lui permettre d’augmenter ses revenus et de mieux s’acquitter de ses obligations, notamment le paiement des prestations sociales aux pensionnés ainsi que l’entretien de ses immeubles.

Albert Moke explique par ailleurs que le locataire doit payer 0,7% du coût de son loyer par chaque jour de retard dans son paiement.

«Nous sommes tout à fait en accord avec la loi. Dans toutes les entreprises, on applique ces pénalités. Quand vous payez les impôts en retard, vous êtes absolument frappés par les pénalités. Quand vous vous referez au code civil, vous verrez que ces dispositions sont reprises par la loi. Ce sont des dispositions générales que nous avons repris dans notre contrat de bail», a-t-il expliqué.

M. Moke affirme que ce réajustement des loyers a permis à son service d’augmenter ses recettes de plus de 79%.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Albert Moke Nzita parle du réajustement du taux de loyer des logements de l’INSS

Equateur: le ministère de Finances accusé de ne pas payer de loyer depuis 4 mois

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner