Bukavu: plaidoyer pour la poursuite du procès de l’assassinat de Pascal Kabungulu

Palais de justice de Bukavu.

A l’occasion du neuvième anniversaire de la mort du défenseur des droits humains Pascal Kabungulu, l’association dont il était le secrétaire exécutif « Héritiers de la justice » réclame la poursuite du procès sur cet assassinat. L’activiste des droits de l’homme avait été tué à son domicile le 31 juillet 2005, à Bukavu. Neuf ans après cet assassinat, son association se demande pourquoi le procès ouvert quelques jours après le crime n’avance plus.

Dans un communiqué publié à l’occasion de ce 9e anniversaire de la mort de Pascal Kabungulu, «Héritiers de la justice» indique que ce procès a été suspendu moins de 7 mois après son ouverture au motif que l’auditorat militaire de Bukavu ne disposait pas d’un officier militaire d’un grade supérieur à celui de l’un des prévenus, le colonel Thierry Ilunga.

Le procès avait ensuite été transféré à la Haute Cour militaire de Kinshasa. Et depuis, ajoute le document, rien ne s’est passé.

Héritiers de la justice estime qu’au fil des années, la quasi-totalité des prévenus incarcérés dans la prison de Bukavu se sont évadés.

L’association déclare avoir rencontré en 2013 le vice-ministre congolais en charge des Droits humains à Kinshasa  pour réclamer la poursuite du procès.

Jusqu’à présent, regrette cette organisation, « la situation est restée statique ».

« A l’occasion de cet anniversaire, Héritiers de la justice demande au ministre national en charge de la Justice de faire la lumière sur les raisons de blocage du procès sur l’assassinat de Pascal Kabungulu  afin que les pendules soient remises à l’heure », plaide le secrétaire exécutif ad intérim d’Héritiers de la justice, Alphonse  Mwendelwa.

Par ailleurs, l’association de défense des droits humains demande que le projet de loi sur la protection des défenseurs des droits humains soit voté et promulgué.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner