La Province Orientale met en place des immatriculations moto

Rond-point victoire. En couvre-chef de couleur rouge, un passager négocie son trajet. Avec les taxi-motos, les trajets ne sont pas définis à l’avance comme pour les taxis et taxi-bus. Ils font toujours l’objet de négociation.

La Province Orientale s’est dotée d’un système d’immatriculation propre pour les motos. Les bénéfices de ces plaques vont renflouer les caisses des communes, espère le maire de Kisangani. La plaque, mise en circulation à partir de ce lundi 4 août, va coûter 10 dollars américains, ou son équivalent en francs congolais (9 200 francs congolais).

Le maire de Kisangani avait annoncé la mise en circulation de cette nouvelle plaque minéralogique trois mois plus tôt. Elle est grise avec des écrits en noir.

Son prix, 10 dollars, reste le même que celui qu’exigeait la Direction générale des impôts (DGI) pour l’ancienne plaque.

Cette taxe sera payée aux communes afin de leur doter de moyens financiers pour leurs politiques d’investissement et de fonctionnement, selon la même source.

Les taximen motos ont trois semaines pour s’en procurer et les particuliers, un mois.

Un contrat a été signé entre les communes et la société Kayalani Sprl de Lubumbashi pour les impressions de ces plaques.

Un premier lot est déjà livré aux communes et la vente a commencé depuis ce lundi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner