Maniema : pénurie des produits de première nécessité à Kailo

Des vendeuses de l’huile de palme au marché Somba Zikida dans commune de Kinshasa en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les habitants de quatre villages du territoire de Kailo dans le secteur de Balanga et la chefferie de Bangenele, à plus de 180 km de Kindu (Maniema) sont de produits de première nécessité depuis l’occupation de ces villages par les rebelles Maï-Maï Thomas. D’après le rapport d’une mission sécuritaire effectuée récemment dans ce territoire, la situation s’est accentuée vers la fin du mois de juillet dernier.

Les villages concernés sont :

  • Benye Kamba
  • Olowo
  • Oleke
  • Tchombe

Le sel, le savon et l’huile de palme sont devenus rares depuis le mois de juillet dernier, à en croire le rapport d’une mission sécuritaire.

Les commerçants en provenance de Kindu ne savent plus accéder à ces villages pour y vendre ces produits.

Les rebelles de Thomas empêchent tout entrée et sortie de ces villages. Ils occupent aussi le parc naturel Pigeons pour son exploitation au détriment de la population locale, d’après les sources sécuritaires.

Le souhait de la population est de voir les autorités politico-administratives et militaires prendre des mesures qui s’imposent pour remédier vite à cette situation, afin que ces villages soient approvisionnés en produits recherchés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner