Nord-Kivu : la population fuit les affrontements entre l’armée et les Maï-Maï Cheka

Un militaire des Forces armées de la RDC à Kibati (Nord-Kivu) non loin de loin Kanyesheja où des accrochages ont opposé mercredi et jeudi 12 juin 2014 l’armée congolaise et rwandaise à la frontière de deux pays.

Plusieurs ménages ont fuit les violents combats qui opposent depuis vendredi 8 août les Forces armées de la RDC (FARDC) aux combattants Maï-maï du Nduma defense of Congo (NDC) du chef milicien Cheka. Ces affrontements ont lieu dans la région d’Angowa et de Kabombo, dans le nord-est de Walikale, sur la route qui mène vers Kisangani, chef lieu de la Province Orientale. Les FARDC tentent de déloger à nouveau ces miliciens qui ont réoccupé cette région après leur retrait.

L’armée a lancé son offensive dans cette région dès vendredi matin. Selon les responsables de la police à Walikale, elle, a mis à contribution son armement lourd pour déloger Cheka et ses hommes.

Ces miliciens sont revenus dans cette région minière, le 4 août dernier, à la faveur de l’absence des FARDC, parties se ravitailler en armes et munitions.

Le bilan de ces affrontements n’est pas encore connu, les responsables militaires à Walikale étant restés injoignables.

La police locale signale cependant que plusieurs familles ont déjà fui vers Mubi, en groupement Utunda, et Njingala, en groupement Watsa.

C’est depuis le 30 juin dernier que les opérations militaires se déroulent à Walikale contre les combattants NDC.

Ces derniers ont déjà perdu plusieurs des positions qu’ils occupaient, notamment dans les groupements Luberiki, Watsa et Ihana.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: les miliciens de Cheka pillent la société Mining Processing of Congo à Bisié

Nord-Kivu: l’armée lance les opérations militaires contre les miliciens de Cheka

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner